Catégories
VTT

Loana Lecomte sur le toit du monde

En l’absence de Laura Stigger, Loana Lecomte, toute récente lauréate d’une manche de COupe du monde à Nove Mesto chez les élites, a tenu s on rang en remportant le titre mondial espoirs, ce samedi sur l’épreuve de cross-country disputée à Loeagang en Autriche. La Haut-Savoyarde s’est imposée en solitaire devant la Hongroise Kata Blanka Vas et la Néerlandaise Ceylin Alvarado. Maintenant, il faudra confirmer dès la semaine prochaine aux Championnats d’Europe pour Loana Lecomte.

C’était écrit ! Grandissime favorite dans cette quête du maillot arc-en-ciel, Loana Lecomte a tenu son rang dans la catégorie espoirs. La Haut-Savoyarde a décroché, ce samedi à Leogang en Autriche, son premier titre mondial de sa jeune carrière en VTT cross-country.

« C’est le maillot que tout le monde veut porter un jour. Il n’y a rien de mieux après les Jeux olympiques. Je prends conscience que je vais le porter en course l’an prochain », a déclaré Loana Lecomte à nos confrères du Dauphiné Libéré.

Une course maîtrisée de bout en bout

Pourtant, cela n’aura pas été de tout repos pour l’Annécienne. La jeune Tricolore, lauréate de sa première manche de Coupe du monde chez les élites, il y a une dizaine de jours à Nove Mesto en République tchèque, a dû assumer tout le poids de la course après le forfait de sa principale rivale, l’Autrichienne Laura Stigger.

« Cela a modifié nos plans tactiques. On a décidé de faire la course dès le départ, soulignait-elle. Je me suis détachée rapidement avant de livrer un contre-la-montre sur un terrain boueux et glissant qui se dégradait sous le beau temps alors que la neige était annoncée. »

Malgré des conditions météorologiques compliquées, la Française a pris les commandes dès le début de la course. Par la suite, elle a creusé l’écart avec ses  adversaires. La Hongroise Kata Blanka Vas à plus d’une 1’11 » et  la Néerlandaise Ceylin Del Carmen Alvarado finit à 2’42 » de Loana Lecomte. C’est de bon augure à une semaine des Championnats d’Europe en Suisse (les 15 et 18 octobre à Monte Tamaro).

Le Classement :

1 Loana Lecomte (FRA)

2 Kata Blanka Vas

3 Ceylin Del Carmen Alvarado (NED)

4 Haley Batten (USA)

5 Noëlle Buri (SUI)

6 Viktoria Krisanova (RUS)

7 Emeline Detileux (BEL)

8 Giorgia Marghet (ITA)

9 Harriet Harnden (GBR)

10 Isaure edde (ITA)

Catégories
Route

Le jour d’Évita Muzic

Compte-rendu. Après le sacre de Jade Wiel chez les élites, fin juin à la Haye-Fouasière, près de Nantes, c’est sa copine Evita Muzic qui devient championne de France chez les espoirs, ce jeudi à Beauvais. La sociétaire du comité de Bourgogne-France-Comté s’est imposée au sprint devant Gladys Verhulst (comité de Normandie) et Lucie Jounier (comité de Bretagne). Grâce à ce succès, Évita offre un deuxième maillot tricolore sur la route à la FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope.

Le Classement

Catégories
Route

Léa Daydé, comme à la maison

Présentation. Sacrée, la semaine dernière, sur le scratch des Championnats de France piste à Saint-Quentin, Léa Daydé espère briller, ce jeudi, sur la course en ligne espoirs des Championnats de France Avenir de cyclisme sur route à Beauvais (22 au 25 août). Devant sa famille et son public, la sociétaire du Sprinteur club féminin aura à coeur de réaliser le meilleur résultat possible même si elle sait que la tâche s’annonce compliquée face à une concurrence très relevée.

Il y a encore quelques jours, Léa Daydé était présente à Saint-Quentin-en-Yvelines pour les France Piste où elle a décroché le titre élites sur le scratch. En l’espace de si peu de temps, la sociétaire du Sprinteur club féminin aura troqué son vélo piste pour celui de la route. Car ce jeudi, Léa sera au départ du Championnat de France de l’Avenir à Beauvais. Ce qui restait l’objectif de sa saison.

« Pour être honnête avec vous, je ne préparais pas trop ces France piste à Saint-Quentin. J’étais plutôt focalisée sur les Championnats de France de l’Avenir sur route qui auront lieu lieu fin août à la maison. J’étais présente dans les Yvelines pour finaliser ma préparation même si la piste reste l’une de mes disciplines favorites », précise-t-elle. Il ne faut pas s’y tromper, Léa Daydé aura sans doute un peu plus de pression sur les épaules puisqu’elle évoluera devant sa famille et ses proches sur un circuit qu’elle connaît bien.

Daydé s’attend à vivre une course difficile

« Grâce aux encouragements de mes proches et de ma famille, je serai très motivée pour aller chercher un super résultat sur cette compétition. J’ai déjà repéré le circuit. Je vais viser un top 10. Après, on verra ce qu’il se passera le jour de la course en ligne », annonce-t-elle. Sur un tracé usant de 11,9km à parcourir à neuf reprises, soit une distance totale de 107,1 kilomètres, Daydé sait qu’il sera difficile de tirer son épingle du jeu face à une concurrence relevée.

Bien évidemment, Jade Wiel, la championne de France élites en titre, reste la grandissime favorite pour aller chercher le titre chez les espoirs. La sociétaire de la FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope réaliserait ainsi le doublé. Il ne faudra pas oublier la championnede France sortante, Gladys Verhulst, qui aura son mot à dire dans l’emballage final. D’autres filles pourraient déjouer tous les pronostics. Verdict ce jeudi matin pour voir si Léa Daydé pourra monter sur la plus haute marche du podium chez les espoirs….

Le Programme :

Jeudi 22 août :

9h-12h : Course en ligne espoirs femmes
14h30 : CLM Mixte par équipes Juniors en relais

Vendredi 23 août :

Pas de course pour les féminines

Samedi 24 août :

9h : CLM Juniors
9h25 : CLM Espoirs
15h-16h45 : Course en ligne Minimes & Cadettes

Dimanche 25 août :

9h30-12h : Course en ligne Juniors