Catégories
Route

Gladys Verhulst si proche du podium

Gladys Verhulst échoue au pied du podium, ce mardi sur le Grand Prix de Samyn 2021. La victoire est revenue à la Belge Lotte Kopecky. Grâce à ce bel accessit, la Normande lance comme il faut sa saison.

Il s’en est fallu de peu pour que Gladys Verulst décroche un premier podium sur la scène internationale. Pour cette deuxième course de la saison, la championne de France espoirs 2018 termine quatrième sur le Samyn des Dames. La victoire est revenue à la Belge Lotte Kopecky.

 

Ce mardi, Gladys Verhulst a réalisé l’une des plus belles courses de sa jeune carrière. « Cela a été full gaz durant toute la course. J’ai fait l’effort dans le dernier tour afin de bien me placer avant un secteur pavé qui faisait vraiment mal quand on le franchissait. Une fois devant, j’ai tout fait pour tenir la position que j’avais gagnée ! J’ai également essayé de partir en échappée avec Aude Biannic, mais le peloton ne nous a pas laissé prendre de champ. Je suis donc restée tranquille dans le dernier tour, et je me suis accrochée. Je ne savais pas dans le final combien nous étions au sein du peloton de coureuses de l’équipe Arkéa Pro Cycling Team », explique-t-elle dans un communiqué.

La Normande espérait obtenir un tout autre résultat mais relativise sur sa performance du jour. « J’ai calqué mon sprint sur celui des Trek. Je prends malheureusement une vague à 3-400 mètres de la ligne, et l’effort que j’ai dû fournir par la suite m’a coûté dans les tout derniers mètres, malheureusement. J’ai usé une cartouche comme on dit, et par la suite j’ai pris du vent. J’étais un peu désolée à l’arrivée de terminer 4e, car on considère souvent que c’est la plus mauvaise place à prendre. Mais avec le recul, je suis satisfaite, je réussis un beau sprint sur cette deuxième course depuis la reprise de la saison sur route », précise-t-elle.

 

Un résultat qui lance l’équipe Arkea Pro Cycling Team sur de bons rails. « Les  coureuses de l’équipe Arkéa Pro Cycling Team doivent se mettre en tête qu’elles peuvent briller sur ce type de courses. Le Samyn dames n’est pas une compétition simple, dans la mesure où elle est agrémentée de nombreux secteurs pavés. Dans le final, nous avons joué la carte de Gladys au sprint, qui est l’une de nos filles les plus rapides. Quatrième, c’est en tout cas une belle confirmation de notre progression », rappelle le directeur sportif de l’équipe Arkea Pro Cycling Team, Franck Renimel. Verdict fin avril au terme des classiques flandriennes pour voir si la formation bretonne a vraiment franchi un cap cette année.

 

Catégories
Non classé

Anna Van Der Breggen lance bien sa saison

Après avoir placé une attaque dans le Bosberg, Anna Van Der Breggen s’est imposée en solitaire, ce samedi sur le Circuit Het Nieuwsblad. Derrière, Emma Cecilie Norsgraad et Amy Pieters complètent ce podium. À noter la 21e place de la lauréate sortante Annemiek Van Vleuten qui termine à plus de deux minutes de la gagnante du jour.

On attendait beaucoup de cette première course de l’année pour les féminines. Car on avait peu de repères sur l’état de forme de chacune. Les filles attendaient avec impatience avant cette épreuve pour enfin lancer leur saison.

Apparemment, Anna Van Der Breggen semble d’jà être à l’heure. La championne du monde s’est imposée en solitaire, ce samedi après-midi sur le Circuit Het Nieuwsblad. C’est sa deuxième victoire de sa carrière. Elle succède ainsi à sa compatriote Annemiek Van Vleuten au palmarès de cette épreuve.

Justement, on se demandait bien quel était le niveau de la championne d’Europe sur cette course de rentrée. La Néerlandaise, qui vient tout juste de rejoindre la Movistar, semble être un peu juste physiquement. Elle termine finalement aux portes du top 20 (21e) a plus de deux minutes de la lauréate du jour.

Devant, on ne l’attend pas. Un groupe d’une vingtaine de filles se détachent et vont  se battre pour la victoire finale à Ninove. Anna Van Der Breggen place une attaque foudroyante dans le Bosberg, dernière difficulté de la journée. Plus personne ne la reverra jusqu’à la ligne d’arrivée.

Derrière, les battues du jour vont se disputer les places d’honneur. La Danoise Emma Cecilie Norsgaard (Movistar) règle le sprint d’un petit groupe, pointant à plus d’une vingtaine de secondes de Van Der Breggen, devant la Néerlandaise Amy Pieters (SD Worx). Prochain rendez-vous pour les féminines, ce mardi sur le Samyn pour lancer définitivement cette saison 2021.

Catégories
Route

Pas de Bretagne Ladies Tour en 2021

Déjà reporté puis annulé en 2020 en raison du Covid-19, le Bretagne Ladies Tour Ceratizit n’aura pas lieu en 2021. Un véritable crève-coeur pour les organisateurs. Rendez-vous désormais en 2022.

Après son report puis son annulation en 2020 en raison du Covid-19, les organisateurs avaient déjà les yeux tournés vers 2021.  Le Bretagne Ladies Tour Ceratizit qui devait se dérouler en mai prochain n’aura finalement pas lieu.

La raison ? De très lourdes difficultés liées à la situation sanitaire et une incertitude sur de la tenue ou non d’une course à étapes en Bretagne ont contraint les organisateurs à prendre cette décision.

Un crève-coeur pour tous les amoureux du vélo

« Malgré l’enthousiasme indéfectible des villes hôtes pour accueillir notre belle épreuve, des partenaires privés et publics, des bénévoles, des supporters, et de la soixantaine d’équipes qui avait fait acte de candidature pour participer, le Bretagne Ladies Tour Ceratizit n’aura pas lieu en 2021. C’est un crève-cœur pour les amoureux du vélo que nous sommes », révèle le comité d’organisation sur Twitter. 

En coulisses, Frédéric Le Corre et toute son équipe s’activaient pour préparer un tel événement à travers la Bretagne. Un parcours qui paraissait alléchant sur le papier. Au départ de Sarzeau et à destination de Vitré, les filles allaient visiter  quatre départements sur ces cinq jours de compétition. Avec en point d’orgue l’ascension mythique de Mûr de Bretagne, quelques semaines avant La Course by Le Tour n’y posent leurs valises.

Rendez-vous en 2022

Un tracé qui aurait pu faire venir du monde sur les routes bretonnes. Parmi les plus de 60 demandes de participations reçues, les plus grandes équipes du monde étaient au rendez-vous telles que Trek-Segafredo, Bike-Exchange, Movistar, Ceratizit-WNT, FDJ-Nouvelle -Aquitaine – Futuroscope, Alé BTC Ljubljana, Arkea…

Tous les ingrédients étaient réunis pour partager un bon moment aux côtés des championnes françaises et mondiales. Il faudra juste patienter un petit peu avant de découvrir avec elles  la Bretagne de la plus belle des manières. Avec son public, sa ferveur de la petite reine, ses crêpes, son cidre et ses paysages uniques. . Rendez-vous en 2022, alors !