Catégories
Route

Le titre pour Anna Van Der Breggen

Récente championne des Pays-Bas sur route, Anna Van Der Breggen a remporté son premier titre de championne d’Europe sur l’épreuve du contre-la-montre, ce lundi à l’occasion des Championnats d’Europe disputés à Plouay. La Néerlandaise a devance sa compatriote Ellen Van Djk et la Suissesse Marlen Reusser. À noter que Juliette Labous et Audrey Cordon-Ragot terminent respectivement sixième et dixième. Rendez-vous ce jeudi sur la course en ligne…

Il y a deux jours, Anna Van Der Breggen avait décroché le titre de championne des Pays-Bas sur route, avec plus d’une minute d’avance sur Annemiek Van Vleuten. Ce lundi, à l’occasion des Championnats d’Europe disputés à Plouay, la Néerlandaise a remporté le seul titre qui manquait encore à son immense palmarès. La championne olympique en titre est devenue championne d’Europe sur l’épreuve du contre-la-montre.

Sur ce parcours de 25.6 km autour de Plouay, Anna Van Der Breggen a relégué la tenante du titre depuis 2016, Ellen Van Dijk à 31 secondes.  Derrière, la Suissesse Marlen Reusser complète ce podium.

De son côté, la toute récente championne de France de l’épreuve chronométrée, Juliette Labous, signe une très belle sixième place. Enfin, Audrey Cordon-Ragot termine dixième. Les Tricolores auront à coeur de faire encore mieux, jeudi sur la course en ligne des Championnats d’Europe. 

Le Classement :

Catégories
Route

Grande première pour Juliette Labous

À 21 ans, Juliette Labous est devenue championne de France du contre-la-montre, ce vendredi sur les Championnats de France disputés à Gran-Champ. Maintenant, la Bisontine pense au doublé, avant de se projeter sur les Championnats d’Europe, la semaine prochaine à Plouay.

Sacrée chez les juniors (2015 et 2016), et chez les espoirs (2018), Juliette Labous décroche son premier titre de championne de France du contre-la-montre chez les élites, ce vendredi à l’occasion des Championnats de France de cyclisme sur route disputés à Grand-Champ.

 « Gagner était l’objectif. Ces derniers temps, la situation était particulière mais du coup, j’ai pu m’entrainer un peu plus souvent que les autres années sur mon vélo de chrono. C’est bien pour être plus à l’aise sur ma machine. Ces deux dernières semaines, j’étais en stage en altitude avec le Team Sunweb et plus généralement, j’ai senti que j’avais progressé lorsque je sortais le vélo de chrono », a expliqué Juliette Labous, à nos confrères de Directvélo.

La victoire pour cinq secondes seulement

La différence s’est faite dans les derniers. En retard aux différents temps intermédiaires, la Bisontine a réussi à s’imposer avec seulement cinq petites secondes d’avance sur l Bretonne Audrey Cordon-Ragot.

 « Ce titre, j’y croyais mais je savais que ça allait être compliqué face à Audrey (Cordon-Ragot), Aude (Biannic) et Séverine (Eraud). Ce n’était vraiment pas fait d’avance. Il fallait tout donner mais j’étais la plus forte le Jour-J  », souriait la Bisontine.

Derrière, Aude Biannic complète ce podium. À noter que la championne de France sortante, Sévérine Éraud, victime d’une chute la semaine dernière, a abandonné après huit kilomètres d’effort.

En route pour le doublé à Grand-Champ

Juliette Labous peut désormais se mettre à rêver au doublé à Grand-Champ. « Ce serait bien, mais ce sera quand même compliqué. En tout cas, je vais tout faire pour »,, a-t-elle annoncé.

Derrière, la Franc-Comtoise disputera les Championnats d’Europe à Plouay, avec de grosses ambitions sur le contre-la-montre. Juliette Labous pourrait vivre l’une des plus belles semaines de sa jeune carrière en Bretagne.

Le Classement :
1 Juliette Labous (Team Sunweb) : 41’13 »
2 Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) : 41’18 »
3 Aude Biannic (Movistar Team Women) : 42’45 »
4 Sandra Levenez (ARKEA Pro Cycling Team- : 43’20 »
5 Coralie Demay (Charente-Maritime Women Cycling) : 43’41 »
6 Marie Le Net (FDJ-NOUVELLE-Aquitaine-Futuroscope) : 43’44 »
7 Maëlle Grossetete (FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope) :  43’45 »
8 Séverine Jouan (Hauts-de-France) : 44’22 »
9 Celia Le Mouel (Charente-Maritime Women Cycling) : 44’33 »
10 Noémie Abgrail (Charent-Maritime Women Cycling) :  44’49 »

Catégories
Route

Des Bleuettes encore un peu tendres

Compte-rendu. Petite déception pour nos bleuettes, ce mercredi sur le contre-la-montre juniors des Championnats d’Europe disputés à Alkmaar aux Pays-Bas. Maëva Squibvan et Amandine Fouquenet terminent respectivement 17e pour l’une et 28e pour l’autre. Le titre européen est revenu à la Néerlandaise Sjirin Van Anrooij. Les Tricolores tenteront d’aller chercher une breloque vendredi matin sur la course en ligne.

Ces Championnats d’Europe de cyclisme sur route auraient pu mieux démarrer pour l’équipe de France. Ce mercredi matin, ce sont les juniors qui lançaient cette compétition. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu pour le clan tricolore. En effet, les Bleuettes ont fini très loin de la gagnante du jour, la Néerlandaise Shirin Van Anrooij. Maëva Squiban et Amandine Fouquenet terminent respectivement 17e et 28e sur cette épreuve en solitaire.

« On a encore du travail à accomplir pour rivaliser avec les meilleures cyclistes juniors européennes. Les filles doivent progresser sur la position aérodynamique afin de gagner du temps. Nos athlètes doivent également bosser sur l’aspect physique. Mais on a deux ans pour les former », relativisait l’entraîneur de l’équipe de France en charge des juniors et des espoirs, Julien Guiborel, joint par téléphone. Pour lui, Maëva et Amandine auraient pu faire mieux sur ce contre-la-montre.

Le classement

Concernant Amandine Fouquenet, qui est une junior deuxième année, elle a fait ce qu’elle a pu sur ce tracé de vingt-deux kilomètres. De son côté, Maëva Squiban (junior 1ère année) peut nourrir quelques regrets. « sa 17e place ne reflète pas son réel potentiel. Elle a fait une erreur dans la gestion de son effort. À mi-parcours, la gagnante du jour, Shirin Van Anrooij, l’a dépassée. La Tricolore a essayé de suivre le rythme de la Néerlandaise. Mais elle a explosé physiquement au moment d’aborder la deuxième partie du tracé avec un vent défavorable. Sans cette erreur de jeunesse, je pense que Maëva aurait obtenu un meilleur résultat sur ce chrono », précisait-il.

Les Bleuettes auront deux jours pour se remettre de cette déconvenue. « Ce sera une épreuve très rapide et usante car le tracé est très technique. Le secteur pavé situé à un kilomètre de l’arrivée pourrait donner des idées à certaines d’entre elles pour s’échapper, et ainsi éviter un sprint massif. Même si les équipes de sprinteuses feront tout faire pour. Il faudra être placée, savoir frotter, mais surtout être vigilant tout au long de la course. Pour moi, tout pourrait se jouer dans le dernier tour. Un petit groupe pourrait partir et on ne les reverrait plus jusqu’à la ligne d’arrivée. De notre côté, on sera très motivées pour aller chercher une belle médaille sur cette compétition », annonçait-il. On verra si Julien Guibrorel avait vu juste, ce vendredi matin sur la course en ligne…

La Sélection équipe de France juniors :
Ysoline Corbineau
Léa Curnier
Amandine Fouquenet
Morgane Le Deunff
Kristina Nenadovic
Maylis Sarron
Maëva Squiban