Catégories
Route

Anna Shackley rejoint la SD Worx Cycling Team

Transferts. La Britannique, Anna Shackley,  âgé de 19 ans, va rejoindre la SD Worx Cycling Team, plus connue sous le nom de la Boles Dolmans,  pour les deux saisons à venir. L’occasion pour elle de s’aguerrir au sein de la meilleure équipe du Wolrd Tour féminin.

Catégories
Route

Le Net devient pro

Transferts.Après l’arrivée de la jeune Clara Copponi, c’est au tour de Marie Le Net de rejoindre les rangs de la FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope. Le rêve est devenu réalité pour la Bretonne.

Elle nous l’avait laissé entendre, fin septembre après sa médaille d’argent obtenue aux Championnats du monde juniors de cyclisme sur route à Innsbruck en Autriche. « Des équipes du World Tour féminin m’ont contactées. Pour le moment, je ne veux pas en parler. Je préfère rester évasive. Vous le saurez en temps voulu », nous avait-elle confié. Ce mercredi 17 octobre, Marie Le Net a enfin trouvé une équipe professionnelle évoluant sur le World Tour féminin dès la saison prochaine.

C’est une juste récompense pour Le Net. Car la Bretonne sort d’une saison 2018 exceptionnelle. La Française est devenue championne du monde sur la course à l’Américaine, avec sa coéquipière Victoire Berteau, et vice-championne du monde sur l’épreuve en ligne des Championnats du monde de cyclisme sur route à Innsbruck, fin septembre dernier en Autriche. Elle a également remporté le classement général de la Coupe de France féminine. Marie Le Net a ainsi signé avec la FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope dès 2019.

Un rêve qui devient réalité pour Le Net

« C’est vraiment un honneur pour moi d’intégrer l’équipe ! J’ai vraiment hâte de prendre part aux stages et aux courses ! Ce sera une occasion exceptionnelle pour moi de pouvoir progresser et de découvrir le grand monde. Je remercie donc l’équipe FDJ Nouvelle Aquitaine-Futuroscope et Stephen Delcourt pour me donner cette opportunité que je vais honorer du mieux que je pourrais », lâchait Marie Le Net dans n communiqué publié sur la page Facebook de l’équipe française.

C’est un rêve de gosse qui se réalise pour la Bretonne, âgée seulement de dixx-huit ans. « Depuis une dizaine d’années, j’ai un poster de l’équipe Vienne-Futuroscope accroché dans ma chambre (je l’avais eu avec Audrey Cordon à Plumelec). Je le voyais donc tous les jours. Et maintenant, me dire que je vais pouvoir être à mon tour sur ce collectif, c’est quelque chose d’énorme », racontait-elle. Reste maintenant à Marie Le Net de montrer toute l’étendue de son talent sous ses nouvelles couleurs.

Légende photo : Marie Le Net rejoint les rangs de la FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope (Crédit photo : Twitter Releve-Skoda)

Catégories
Route

Niewiadoma s’impose en solitaire sur le Trofeo Alfredo Binda

Compte-rendu.Après sa deuxième place décrochée sur les Strade Bianche, le 3 mars dernier en Italie, Katarzyna s’estimposée en solitaire, ce dimanche sur le Trofeo Alfredo Binda. La Polonaise a devancé les deux Néerlandaises Chantal Blaak et Marianne Vos. Niewiadoma succède à Coryn au palmarès de cette course. Par la même occasion, la coursière de la formation Canyon-SRAM prend les commandes du classement général du World Tour.

Parfois, les filles calquent leurs courses sur celles des garçons. Sans doute qu’en voyant l’attaque victorieuse de Vicenzo Nibali, samedi après-midi, sur Milan-San-Rémo, Katarzyna Niewiadoma avait une idée derrière la tête. La Polonaise aura, elle-aussi, distancé ses principales rivales dans l’ultime ascension du Trofeo Alfredo Binda afin de s’imposer, ce dimanche, en solitaire sur cette troisième manche du World Tour.

« Je suis super contente de m’imposer sur cette course. Cela faisait quelques temps que je tournais autour, expliquait-elle sur le compte twitter de la formation Canyon-SRAM. Aujourd’hui, notre plan a fonctionné à la merveille. Mes coéquipières ont contrôlé la course depuis le premier kilomètre. Après, j’ai attendu le bon moment pour fausser compagnie aux filles qui composaient ce groupe de tête. C’est donc la victoire de toute une équipe. »

Niewiadoma a fait la différence dans la dernière ascension de l’Orino

La pluie allait sans doute jouer un rôle prépondérant en Lombardie. Sur cette 43e édition du Trofeo Alfredo Binda, il faudra attendre plus d’une cinquantaine de kilomètres avant de voir la première attaque du jour. C’était l’œuvre de Gloria Rodriguez. Malheureusement, le peloton revenait rapidement sur la coursière de l’équipe Movistar. Tout allait donc se jouer dans les cinquante derniers kilomètres.

La course était enfin se décanter. Tout d’abord, Lucy Kennedy (Mitchelton-Scott) et Soraya Paladin (Alé Cipollini) comptaient jusqu’à une vingtaine de secondes d’avance sur le groupe de poursuivantes avant d’être reprises par le peloton. Derrière, l’équipe Canyon-SRAM contrôlait la course. À l’approche de l’ultime tour, Alena Amialiusik, Megan Guarnier, Malgorzata Jasinska et Ane Santesteban possédaient plus de cinquante secondes d’avance sur un groupe emmené par la Sunweb, la Wiggle-High5 et la Valcar-PBM.

Dans la dernière montée de l’Orino, Katarzyna Niewiadoma lançait les hostilités. Seule Lucy Kennedy pouvait la suivre. Mais la Polonaise arrivait à la lâcher dans la descente pour filer vers sa première victoire, cette saison, sur le World Tour. Derrière, les deux Néerlandaises Chantal Blakk et Marianne Vos complétaient ce podium. Après sa deuxième place sur les Strade Bianche, début mars en Italie, la coursière de la formation Canyon-SRAM prend les commandes du classement général. Prochain rendez-vous, ce jeudi, sur les Trois jours de la Panne avant Gand-Wevelgem, le week-end prochain…

Légende photo : Première victoire cette saison pour Katarzyna Niewiadoma sur le World Tour (Compte Twitter Canyon SRAM)