Catégories
Route

le doublé pour Annemiek Van Bleuten sur les Strade Bianche

La tenante du titre sortante, Annemiek Van Vleuten s’est imposée en solitaire, ce samedi, sur les Strade Bianche devant l’Espagnole Margarita Garcia Canellas et l’Américaine Leah Thomas. La championne du monde a fait la différence dans la Via Santa Caterina pour décrocher son cinquième succès consécutif en 2020. 

 

 

 

Le retour gagnant d’Annemiek Van Vleuten

Le Classement : 

1  Annemiek Van Vleuten (NED)

2  Margarita Garcia Canellas (ESP)

3  Leah Thomas (USA)

4  Anna Van Der Breggen (NED)

5  Elisa Longo Borghini (ITA)

6  Marianne Vos (NED)

7  Cecilie Uttrup Ludwig (DEN)

8  Lisa Brennauer (GER)

9  Karol-Ann Canuel (CAN)

10  Marta Bastianelli (ITA)

Catégories
Route

Les Strade Bianche pour Longo-Borghini

Compte-rendu.Au terme d’une course à rebondissements courue sous la pluie, Élisa Longo-Borghini triomphe ce samedi sur les Strade Bianche. L’Italienne s’impose au sprint devant la Polonaise Katarzyna Niewiadoma et la Britannique Élizabeth Deignan. La première Française, Edwige Pitel, termine 26e. Grâce à ce succès, la coureuse de Wiggle High5 prend les commandes du classement général du World Tour. Prochain rendez-vous le 11 mars sur le Tour de Drenthe.

Reconnus et connus pour ses secteurs de terres blanches, les Strade Bianche ouvrent cette deuxième saison du World Tour féminin. À cette occasion, tous les tifosi espéraient enfin voir une Italienne s’imposer sur la Piazza del Campo de Sienne. C’est chose faite puisqu’Élisa Longo-Borghini remporte cette première manche du World Tour devant la Polonaise Katarzyna Niewiadoma et la Britannique Elizabeth Deignan.

Pour l’Italienne, c’est donc la plus belle victoire de sa carrière. Pourtant, cette troisième édition des Strade Bianche, courue sous la pluie, a connu de multiples rebondissements. Tout d’abord, avec l’abandon de la lauréate du classement général du World Tour, Megan Guarnier. Souffrant de maux de têts, elle a préféré mettre pied à terre. Cela faisait une sérieuse concurrente de moins dans l’emballage final pour la coureuse de Wiggle High5.

San Marino in Grania, juge de paix des Strade Bianche

Malgré ce fait de course, les choses sérieuses ont commencé à l’occasion du secteur de San Marino in Grania, long de neuf kilomètres. C’est à ce moment que le peloton a explosé en plusieurs groupes. Parmi eux, les Françaises ont été piégées et n’auront jamais pu revenir à hauteur du groupe de tête. La meilleure d’entre elles reste la championne de France en titre, Edwige Pitel, qui termine 26e à plus de deux minutes de la gagnante du jour.

Devant, les meilleures vont s’expliquer pour la victoire finale. Et à ce petit jeu, c’est Élisa Longo-Borghini qui en sort victorieuse au terme de ces 127 kilomètres de course. Avec ce succès, la Transalpine prend les commandes du classement général. Samedi prochain sur le Tour de Drenthe aux Pays-Bas, Katarzyna Niewiadoma et Élizabeth Deignan auront sans doute à cœur de prendre leur revanche sur Elise Longo-Borghini. La saison 2017 s’annonce d’ores et déjà palpitante…

Légende photo : Elisa Longo-Borghini s’impose sur les Strade Bianche (Compte Twitter Borghini)